Nous pouvons tous lutter contre les braconniers du divorce !2020-02-05T10:58:47+01:00

Nous pouvons tous lutter contre les braconniers du divorce !

Mon Cher Confrère,

Je me permets de prendre contact avec vous afin de vous sensibiliser à une problématique touchant notre profession et mettant à mal le fonctionnement de nos cabinets, spécialement lorsque l’on exerce en Droit de la Famille : l’uberisation de la procédure de divorce par consentement mutuel.

Il n’y a pas une seule journée sans que nous soyons, nous-même, inondés de publicité, ici pour la promesse d’un divorce low-cost, là pour l’engagement d’une procédure « 100% en ligne », ou encore par l’intenable « divorce en 1 mois ».

Cela oblige l’immense majorité d’entre nous à s’adapter, à baisser nos tarifs, voire à réaliser des procédures moins sécurisées juridiquement. Tout cela afin de palier à cette concurrence déloyale et anti-déontologique. Nos instances ordinales interviennent, parfois. Mais il est maintenant ancré dans l’esprit de nos concitoyens que divorcer sera un acte anodin qui ne mérite pas que l’on y prête du temps et de l’argent, pour des conseils qu’ils estiment inutiles.

Or, je me refuse à laisser cette situation en l’état. Depuis le 1er janvier 2017, nous, avocats, sommes désormais entièrement responsables de la procédure de divorce par consentement mutuel. Il nous appartient alors de réagir et de faire face.

Pour cela, j’ai créé depuis le 1er avril 2019, un portail juridique entièrement et exclusivement dédié à la procédure de divorce par consentement mutuel. Ce portail se donne pour objectif d’apporter une réponse efficace et « massive » aux tentatives d’uberisation de la procédure, en utilisant les mêmes « armes » que les legaltechs : le référencement « agressif » sur les moteurs de recherche.

L’objet du site est de fournir une information experte et cohérente sur la procédure de divorce par consentement mutuel aux utilisateurs visitant le portail. Bien entendu, nous nous positionnons quotidiennement contre les procédures uberisantes et opérons un lobbying quotidien, notamment sur les réseaux sociaux, pour tenter de faire comprendre notre démarche.

Mais au-delà de la simple information, nous avons choisi de référencer des avocats dans toute la France, qui souhaitent adhérer à notre philosophie et se positionner comme des professionnels soucieux du respect de la déontologie et de la procédure.

Nous proposons donc un blog d’actualités sur le DCM, mais également des guides et, surtout, un annuaire des avocats membres du site.

Il n’y a aucune société commerciale derrière ce portail. Le site est entièrement pensé, créé, édité et maintenu par mon cabinet d’avocats.

Le présent courrier a pour objet de vous proposer de vous inscrire sur divorce-amiable.net afin d’y être référencé. Pour cela, il vous suffit de remplir le formulaire à l’adresse suivante :

https://forms.gle/qEsZZwJJG4sqMc2b9

Vous trouverez à cette adresse un accès à nos conditions générales de référencement. N’hésitez pas à en prendre connaissance.

Comme vous le constaterez, ce référencement obéit à deux principes essentiels : le premier est que pour être efficace et pour mettre en place l’ensemble de nos actions (référencement payant agressif, mise à jour quotidienne du site, parution d’ouvrages, tenue de conférences, etc.), nous sommes obligés de rendre ce référencement payant, à hauteur de 100 euros HT par trimestre.

Le second principe est que ce portail est géré directement par mon cabinet d’avocat, dans le respect du RIN (voir ci-après). Nous sommes donc soumis à des obligations déontologiques et confraternelles. A ce titre, il nous paraissait évident de ne pas vous proposer un engagement contraignant vous liant durant des années à notre site. En effet, en vous référençant, vous êtes engagés pour 1 seul trimestre. Vous pouvez vous désengager à tout moment, votre référencement prenant alors fin au terme du trimestre considéré.

Votre référencement vous permet en outre, librement, de rédiger des articles et de les publier sous votre nom propre. Ce fonctionnement peut s’apparenter à celui du Village de la Justice, et vous assure une visibilité accrue.

Oui. J’ai eu à coeur de créer ce portail dans le respect de notre profession, de ses instances, et de notre déontologie. Chaque étape de création a fait l’objet d’une déclaration auprès de mon Barreau de référence (Lyon).

En outre, je me suis assuré de la conformité déontologique du portail auprès de ma commission déontologie et de mon bâtonnier. Ce dernier a d’ailleurs expressément validé le principe de ce site annuaire (voir pièce jointe).

Enfin, pour être totalement transparent, un signalement a été déposé auprès du CNB par un bâtonnier extérieur à mon Barreau. Le CNB n’a jamais donné suite à ce signalement, me confortant ainsi dans la démarche.

Comme je l’indiquais plus haut, nous souhaitons utiliser les mêmes méthodes que les braconniers du Droit, afin de pouvoir jouer à armes égales avec eux. Or, ces derniers investissent d’importantes sommes d’argent pour être référencés efficacement sur les moteurs de recherche. Cela nous oblige à rendre le référencement payant.

Pour information, ci-dessous un graphique représentant la répartition du coût de votre référencement (120 euros TTC)

Vous le comprenez avec ce graphique, plus nous serons nombreux, plus notre force de frappe sera importante !

Nous avons lancé le site le 1er avril 2019. Depuis sa création, ce sont en moyenne une centaine de visiteurs uniques qui visitent le site quotidiennement. C’est une bonne statistique de lancement. Néanmoins, nous sommes, à mon sens, encore loin des objectifs à atteindre pour concurrence effectivement les braconniers du Droit.

Nous recensons aujourd’hui environ 70 avocats. Plus de la moitié d’entre eux ont eu des créations de dossiers grâce au site. Toutes les fiches avocats ont été consultées à plusieurs reprises. Nous opérons également une publicité plus ciblée sur les avocats dont nous constatons un faible taux de visite (pour améliorer encore leur visibilité).

Nous optimisons le référencement gratuit du site sur les moteurs de recherche au travers d’articles d’actualités et de guides experts, rédigés en fonction des mots clefs les plus recherchés sur Google.

Aujourd’hui, notre stratégie nous permet d’être en première page des moteurs de recherches « mineurs » (yahoo, bing, ecosia,…). Le référencement google demande un travail encore plus approfondie et quotidien afin d’atteindre le graal de la première page. Nous espérons atteindre cet objectif dans les tous prochains mois.

Comme indiqué ci-dessus, nous pratiquons également du référencement payant. Nous allons en outre prochainement publier des ouvrages (ebooks), des formations ainsi qu’animer des conférences.

Nous refusons de considérer l’évolution de la procédure de divorce comme inévitable. Nous souhaitons reprendre la main et permettre aux cabinets exerçant en la matière de pouvoir vivre correctement de leur travail, tout en sécurisant la procédure. Tout cela sera bénéfique pour l’ensemble d’entre nous, avocats comme clients.

En nous rejoignant, vous apporter votre pierre, ô combien importante, à l’édifice.

N’hésitez pas à me poser vos questions, le cas échéant, j’y répondrais en toute transparence.

Dans l’attente de votre retour / inscription.

Votre bien dévoué.